Play Hard T01

Informations

Play hard, tome 1 : Hard to handle

Auteur : K Bromberg

Editions : Editions Hugo & Cie (New romance)

Nombre de pages : 473 pages

Genre : Romance

Date de sortie : 1 Avril 2021

Résumé

Comme ses sœurs, Dekker Kincade est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour l’agence de sportifs, montée par sa famille mais qui bat de l’aile. Toutefois, quand son père lui confie la responsabilité de signer le joueur vedette de la NHL, Hunter Maddox, elle hésite. Voilà trois ans, ils ont vécu une relation sans attache et Dekker a pris la tangente sitôt qu’elle a commencé à ressentir des sentiments pour lui. Elle sait que signer Hunter pourra probablement sauver l’entreprise de la faillite, aussi accepte-t-elle de l’approcher pour qu’il signe.
Si leurs retrouvailles ont un goût doux-amer bien vite, ils se retrouvent à plaisanter, la tension monte. Mais quand la vérité éclate Hunter est furieux et Dekker craint qu’on ne la prenne plus au sérieux.
Remporter la Stanley Cup avant que le temps imparti soit écoulé n’est pas un petit exploit. Et le temps presse. Alors que l’équipe de hockey n’est plus qu’à un pas du championnat, résister à Dekker ne sera pas pour Hunter une partie de plaisir.

Avis :

Comme la dernière romance que j’ai lue et chroniqué, cette dernière m’a laissé de marbre. Je n’ai pas trouvée que les personnages étaient bien travaillés, pourtant vue leurs bribes de passés exposés il y avait largement de quoi faire un bon background pour les personnages et ainsi bien développer leurs sentiments et émotions. Mais j’ai trouvé ma lecture platonique. J’avais lue de bons retour sur ce roman mais pour ma part c’est loin d’être un coup de cœur.

Une jeune femme va devoir revoir un ancien amant afin de le recruter dans l’entreprise familiale afin d’aider cette dernière à se redresser. Mais ces deux personnes ne se sont pas quittés en bons termes, ce qui fait que leurs dialogue les font parfois tourner autours du pot, ou pas du tout.

J’avais déjà lue des romans de l’auteure qui à me connaissance m’avait plut, mais peut être que je met maintenant la barre un peu plus haut en terme d’exigence pour les romances que je lis. J’ai quelques problèmes avec certains mots employés dans les romances, qui font que je ne supporte plus la lecture de l’ouvrage. Dans celui-ci, le mot « minou » est écrit. Autant dire que ce mot m’a refroidit pendant ma lecture, alors que beaucoup d’autres aurait put correspondre à la situation. Enfin bref, cette histoire aurait put être beaucoup plus intéressante si il y avait eut plus de concentration sur les sentiments profond des personnages, et pas seulement sur leurs envies de se retrouver dans le même lit. Je note tout de même l’effort de l’auteur pour l’histoire du protagoniste et de son jumeaux qui aurait put être un peu plus exploiter dans la trame du livre.

Donner la moitié de son cœur équivaut à offrir un cœur brisé… alors donne-le tout entier.

Note : ★★☆☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :