Le Meilleur des mondes

Informations

Le Meilleur des mondes

Auteur : Aldous Huxley

Editions : Editions Pocket

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Classique, Science-Fiction

Date de sortie : 11 Octobre 2002

Résumé

Défi, réquisitoire, utopie, ce livre mondialement célèbre, chef-d’oeuvre de la littérature d’anticipation, a fait d’Aldous Huxley l’un des témoins les plus lucides de notre temps.
Aujourd’hui, devait écrire l’auteur près de vingt ans après la parution de son livre, il semble pratiquement possible que cette horreur s’abatte sur nous dans le délai d’un siècle. Du moins, si nous nous abstenons d’ici là de nous faire sauter en miettes… Nous n’avons le choix qu’entre deux solutions : ou bien un certain nombre de totalitarismes nationaux, militarisés, ayant comme racine la terreur de la bombe atomique, et comme conséquence la destruction de la civilisation (ou, si la guerre est limitée, la perpétuation du militarisme) ; ou bien un seul totalitarisme supranational, suscité par le chaos social résultant du progrès technologique.

Avis :

Voila maintenant un bon moment que je n’avais pas lue de science-fiction mais je ne regrette pas du tout ma lecture. Une lecture qui nous propulse dans un monde qui pourrait nous paraître assez proche. Les réflexions de certains personnages me font penser à des personnes actuelles. La réflexion autours de la liberté et le bonheur est très intéressant. Pour moi c’est un ouvrage qui serait très intéressant a étudier en philosophie.
Nous allons plonger dans un monde ou les personnes ne sont pas nées de manière naturelle mais via des éprouvettes. Ils n’ont pas de parents, et ils sont « classés » par genre « Alpha, Beta, etc ».
Il n’y a pas vraiment de réflexion et les personnes sont soit disant heureuse. Nous allons suivre un homme qui va se mettre à réfléchir à sa position, à l’image qu’on certaines personnes et va donc se mettre à réfléchir sur le sens de sa vie. C’est comme ça qu’ils va partir à l’aventure (du moins en vacances) avec une jeune femme qui va commencer à se remettre elle aussi en question. Ils vont rencontrer des personnes qui n’ont pas connus leurs normes à eux, mais plutôt la nôtre. Enfin de manière approximative. Nous allons donc suivre le point de vue d’un homme ayant vécu en dehors de cette ville ordonné par une poignée d’hommes.
Une science-fiction que je recommande pour son superbe sujet.

Le bonheur est un maître exigeant, – surtout le bonheur d’autrui.
Un maître beaucoup plus exigeant, si l’on n’est pas conditionné pour l’accepter sans poser de questions, que la vérité.

Note : ★★★★

Un commentaire sur “Le Meilleur des mondes

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :