To Kill A Kingdom

Informations

To Kill A Kingdom

Auteur : Alexandra Christo

Editions : Editions Hot Key Books

Nombre de pages : 368 pages

Genre : Fantasy, Jeunesse

Date de sortie : 6 mars 2018

Résumé

La princesse Lira fait partie de la royauté des sirènes, et c’est la plus létale de tous. Elle possède le cœur de dix-sept princes dans sa collection et est vénérée à travers les mers. Jusqu’à ce qu’un coup du sort la force à tuer l’un des siens. Pour punir sa fille, la Reine des Mers transforme Lira en ce qu’elle hait le plus au monde : une humaine. Privée de sa voix, Lira a jusqu’au solstice d’hiver pour délivrer le cœur du Prince Elian de la Reine des Mers, au risque de rester humaine pour toujours.

L’océan est le seul lieu que le Prince Elian considère comme chez lui, même s’il est l’héritier du plus puissant royaume au monde. Chasser les sirènes est davantage pour lui qu’un répugnant passe-temps, c’est sa vocation. Lorsqu’il vient en aide à une femme sur le point de se noyer, elle se révèle être bien plus que son apparence ne le laisse supposer. Elle fait la promesse de l’aider à trouver le moyen de détruire les sirènes pour de bon. Mais peut-il lui faire confiance ? Et à combien de pactes Elian va-t-il devoir consentir pour éliminer le pire ennemi de l’humanité ?

Avis :

Une superbe lecture ! Voila un bon moment que je mettais ce roman dans mes PAL sans vraiment y toucher et je l’ai dévoré en peu de temps pour un livre en VO. J’ai beaucoup aimé cette version du conte de la petite sirène. On y voit deux personnages qui portent le poids de leurs naissances et des obligations qui vont avec.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure qui était assez simple à suivre malgré la barrière de la langue qui n’en est pas vraiment une au final, et nous suivons nos deux héros via leurs deux points de vue. Lira va découvrir le monde des humains et se rendre compte que la guerre que les sirènes et les humains mènent entre eux n’as pas vraiment lieu d’être. Nous n’avons pas de vilaine sorcière des mers mais une mère qui gouverne avec une poigne de fer qui aime un peu trop le sang. Elian quand a lui n’a qu’un but : sauver les hommes et les femmes des sirènes qui leurs ôtent la vie dès que ces derniers sont en mers.

Un univers bien géré avec des mythes et légendes qui nous font toujours tourner plus de pages. Une romance que j’ai beaucoup aimé, qui peu mettre un peu de temps à arriver mais qui suit très bien la temporalité du roman, tout est bien géré pour moi, j’ai vraiment appréciée ma lecture et je trouve que ce remix du mythe de la petite sirène est très réussi.

Note : ★★★★★

3 commentaires sur “To Kill A Kingdom

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :