L’année de Grâce

Informations

L’année de Grâce

Auteur : Kim Liggett

Editions : Editions Casterman

Nombre de pages : 448 pages

Genre : Romance, Science-Fiction

Date de sortie : 7 Octobre 2020

Résumé

« Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit.
Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l’essence pure de la jeune fille, de la femme en
devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté.
Pourtant, je ne me sens pas magique.
Ni puissante. »

Un an d’exil en forêt.
Un an d’épreuves.
On ne revient pas indemne de l’année de grâce.
Si on en revient.
Titre original : The Grace Year (2019)

Avis :

Un One Shot incroyable que j’ai dévoré sans m’arrêter !

L’histoire est incroyable et nous sommes tellement pris dans la narration que nous n’arrivons pas à nous décrocher ne serait-ce que d’une ligne. Nous allons suivre une jeune femme nommée Tierney au cours de son année de Grâce. Les jeunes femmes vont partit au sein d’un camp afin de déclencher leurs magie, mais également dans le but de faire disparaître cette dernière. Nous allons très rapidement être dubitative par rapport à cette soit disant magie. Au cours de leurs année, si elles sortent du camp, un groupe d’homme, les braconniers s’empareront d’elles et les découperont en morceaux afin de récupérer leurs organes, un marché noirs ayant lieu au cœur de la ville d’où viennent les jeunes femmes. Ce marché noir ventent les vertus des organes encore gorgés de magie afin de garder jeunesse ou encore afin de mettre un jeune garçon au monde pour une épouse par exemple.

Notre jeune héroïne n’ayant pas sa langue dans sa poche, elle va rapidement être mise à l’écart, puis chasser du campement et condamnée à l’exile dans la forêt. C’est au cœur de cette dernière qu’elle trouvera un allié qui va lui permettre de comprendre cette violence qui règne au sein de l’endroit d’où elle vient. Elle va donc assumer des responsabilités beaucoup trop lourde malgré ses solides épaules et tout faire pour qu’un maximum de femmes rentrent au sein de leur ville.

J’ai eu une énorme coup de cœur pour ce roman qui m’avait été conseillé. Le rythme est très addictif, le fil conducteur de l’histoire est tout bonnement superbe. Nous allons voir un monde ou les femmes sont soumises à leurs maris commencer à se rebeller à travers ces jeunes femmes qui ont connus l’enfer pendant une année à cause des hommes voulant les briser et prenant comme excuse une quelconque magie.

Et je trouve que les raisons qui ont poussées l’auteur à écrire ce roman comme elle peut nous en donner un aperçu lors des remerciements se trouvant à la fin du livre sont tout à fait louable, et même courageuse. Nous ne parlons pas assez de certains sujets, et celui de la sorcellerie était un sujet d’époque permettant aux hommes d’évincer les femmes leurs posant problèmes ou se montrant trop impliquées. Merci à Kim Liggett pour cette perle qu’est « L’Année de Grâce ».

Note : ★★★★★

Un commentaire sur “L’année de Grâce

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :